Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Qui était Hortense Aka Anghui la défunte maire de Port-Bouet?

Hortense Aka-Anghui , née en 1933 à Agboville dans le Sud-est ivoirien, ancienne ministre de la promotion des femmes dans le gouvernement de la première république ivoirienne avec Félix Houphouët Boigny. Elle était mariée à Joseph Aka-Anghui, ingénieur agronome et mère de 6 enfants.

Maire de la commune de Port-Bouët dans l’agglomération d’Abidjan, depuis 37 ans, Hortense Aka Anghui détenait le record de longévité au poste de 1er magistrat d’une commune en Côte d’Ivoire.
Hortense Aka Anghui avait plusieurs cordes à son arc. Pharmacienne de profession et propriétaire d’une officine de pharmacie depuis 1961, elle a animé la vie politique des femmes de Côte d’Ivoire comme présidente de l’Association des femmes ivoiriennes (AFI), étant également député et ministre de la Promotion de la Femme. Elle a quelquefois pu servir de modèle aux jeunes femmes intéressées par la politique. Depuis 1990, elle se consacre principalement à son mandat de maire de la commune de Port-Bouët. « Le maire est le magicien qui doit pouvoir intervenir partout et mettre toujours la main à la poche », confie-t-elle en 1998, « On ne comprendrait pas qu’il ne puisse pas résoudre les problèmes les plus cruciaux qui lui sont soumis. ».

Femme politique active, Hortense Aka Anghui fut l’une des premières femmes à cumuler les fonctions de député et de maire.

1980 – 2017: Maire de la commune de Port-Bouët
1984 – 1991 Présidente de l’Association des Femmes Ivoiriennes (A.F.I)
1965 – 1990 : Député de la commune de Port-Bouët
1965 – 1990 Députée à l’Assemblée National de Côte d’Ivoire et Vice-Président de cette institution
1986 – 1990 : Ministre de la promotion de la femme
Membre du Comité Central et du Bureau Politique du « PDCI – RDA»

1984-1991 : Présidente de l’Association des Femme Ivoirienne (AFI)
1980 – 2017:Présidente de l’Association Nationale d’Aide à l’Enfance en Danger (ANAED)
Vice-Présidente de l’Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire, UVICOCI, structure de liaison des communes de la Côte d’Ivoire.
Membre de l’association pour l’aménagement de la commune de Port-Bouët (AMCAV Port-Bouët)
Membre fondateur de METROPLIS, du « Programme de Développement Municipal » (PDM – Module de l’Afrique de l’Ouest).

 

Comments

comments

Leave a Reply